Bien qu’il soit devenu populaire un peu partout, de nombreuses personnes se plissent encore le nez en pensant simplement à essayer la nourriture japonaise simplement parce qu’elle contient du poisson cru au menu. Ce que ces gens oublient, c’est que cette cuisine est l’une des raisons qui a conduit le Japon à avoir un taux de mortalité très bas, faisant de l’espérance de vie dans l’archipel plus de 80 ans !

Le sushi est une combinaison de riz et de poisson

Il ne fait aucun doute que c’est le plat de la gastronomie japonaise le plus connu. À l’origine, c’est une combinaison de poisson fermenté et de riz vinaigré, mais aujourd’hui cette « garniture » peut être faite avec plusieurs ingrédients, les plus utilisés étant le saumon cru et le thon. Sa variante la plus courante est le makizushi, dans lequel les sushis sont enveloppés d’algues, connues sous le nom de nori, riches en fibres et en protéines.

Temaki ressemble aux sushis, mais a une forme de cône

Imaginez une feuille de nori roulée en forme de cône. À l’intérieur, ajoutez du riz à sushi et un autre ingrédient japonais au choix, comme le saumon. OK, maintenant vous savez ce qu’est un temaki ! Il est important de noter qu’il se mange à la main, comme s’il s’agissait d’une glace, et non avec des baguettes, qui sont ces bâtons utilisés dans les pays d’Asie de l’Est comme couverts.

Tempura concerne les légumes panés et les fruits de mer

Le tempura n’est rien de plus qu’un pané, qui est généralement fait avec des légumes et des fruits de mer. Parce qu’il est simple à préparer et très croquant, il est courant qu’il soit mangé en collation au Japon. Il n’y a qu’un seul problème : sous sa forme traditionnelle, il n’est pas pané au four, mais dans l’huile, ce qui n’est pas tout en bonne santé. Si vous allez le consommer, essayez de le préparer sans ou avec une très petite quantité d’huile. Mais dans tous les cas, les bienfaits des légumes et des fruits de mer seront toujours appréciés.

Avantages de la cuisine japonaise

Si l’on tient compte du fait que le Japon est un archipel, il n’est pas étrange de se rendre compte que le poisson, le riz et le soja sont des aliments largement utilisés dans sa gastronomie. Cela signifie, par exemple, qu’il s’agit d’un régime riche en oméga 3, une substance présente principalement dans les fruits de mer. Cet acide gras essentiel est très important pour la santé cardiaque et contribue également au maintien des fonctions cognitives du cerveau. Mais ce n’est pas le seul avantage de la cuisine japonaise. De plus, plusieurs ingrédients de la cuisine japonaise sont faibles en glucides, ce qui signifie qu’ils peuvent être consommés par ceux qui ont décidé d’adhérer à ce régime de comptage des calories.